Récital Patricia Racette

Diva on detour

_________________________

Première à l’Opéra de Monte-Carlo
_________________________


Ce sont les années d’après-guerre quand Rudolf Bing, directeur mythique et fort rigide du Metropolitan Opera de New York, apprend que sa wagnérienne en chef, Helen Traubel, se produit dans des cabarets à ses heures perdues. Son sang ne fait qu’un tour et il la bannit avec fracas de son théâtre. Fort heureusement, depuis un demi-siècle, les mentalités ont évolué et pratiquer le crossover est devenu le signe d’une capacité rare à embrasser toutes les composantes de la musique.

Grâce au talent polymorphe de l’Américaine Patricia Racette, c’est le Broadway mythique du milieu du XXe siècle qui fait son entrée à l’Opéra de Monte-Carlo. Elle nous propose son récital Diva On Detour (Une diva fait un détour) en interprétant les chansons de Stephen Sondheim, Cole Porter, George Gershwin ou même Édith Piaf. Ses triomphes dans Madame Butterfly, Tosca ou Peter Grimes ne doivent pas nous induire en erreur : Patricia Racette est aussi chez elle dans ce répertoire souriant ou mélancolique grâce à la flexibilité de sa voix, son sens du rythme et son intuition théâtrale. Une soirée où deux univers se rencontreront et viendront compléter les représentations de Street Scene auxquelles Patricia Racette participera en incarnant le magnifique rôle d’Anna Maurrant.

SALLE GARNIER •
OPÉRA DE MONTE-CARLO
  • ♦ 27 février 2020 - 20 H 00 

_________________________

Diva on Detour, an evening of cabaret, Piaf and Broadway

Chansons de
Cole Porter, Stephen Sondheim, George Gershwin
et Edith Piaf
_________________________

Soprano Patricia Racette
Piano Craig Terry
_________________________