Actualités

17.11.2017 - Pour la petite histoire... Adriana Lecouvreur

Adriana Lecouvreur

Pour la petite histoire…

Des cinq ouvrages de Francesco Cilea, Adriana Lecouvreur est le seul qui ai trouvé fortune hors d’Italie. Comme l’opéra Tosca de Verdi, Adriana Lecouvreur a pour protagoniste une vedette de la scène. À la différence de Floria Tosca (personnage imaginé par Victorien Sardou), Adrienne Lecouvreur a bel et bien existé puisqu’elle fut l’une des plus grandes tragédiennes de l’histoire du théâtre français.

« Née en 1692, elle s’illustra dans les grands rôles de Racine, Corneille ou Molière. Elle imposa un style nouveau, délaissant l’emphase de mise jusqu’alors au profit d’une justesse de ton et d’un naturel qui sidérèrent ses contemporains. Sa beauté et son talent lui valurent de nombreux soupirants, dont figurait Voltaire. Elle eut également pour amant Maurice de Saxe (1696-1750), duc de Courlande et maréchal de France, futur vainqueur de Fontenoy et arrière-grand-père de George Sand. Brillant soldat, Maurice de Saxe multipliait les conquêtes. L’une d’elles, la duchesse de Bouillon, fit les frais d’une rumeur accusatrice lorsqu’Adrienne trépassa brutalement à trente-sept ans, dans des convulsions horribles qui firent penser à un empoisonnement. La légende était en marche… » - Claire Delamarche

Pour découvrir la suite de l’histoire d’Adrienne Lecouvreur racontée par la musicologue Claire Delamarche, sachez que le programme de la soirée sera mis en vente les 23 et 26 novembre prochains.