Pagliacci

Paillasse

Première à l’Opéra de Monte-Carlo, le 4 février 1904
Dernière à l’Opéra de Monte-Carlo, le 21 janvier 1996


Drame en deux actes
Musique de Ruggero Leoncavallo (1858 - 1919)

Livret du compositeur
Création : Milan, Teatro Dal Verme, 21 mai 1892

Nouvelle production

Aiguillonné par le succès foudroyant de la Cavalleria rusticana de Mascagni, Ruggero Leoncavallo se jette à corps perdu dans la composition (paroles et musique) d’un drame de la jalousie chez les gens du cirque. Catulle Mendes, auteur français aussi fin de siècle que brièvement à la mode, lui intente alors un procès, y voyant trop de ressemblances avec sa Femme au Tabarin. Initiative malheureuse car le sujet du fleuron du vérisme est tiré d’un fait réel, jugé en son temps par un magistrat de Cosenza : le propre père de Leoncavallo !
Pagliacci s’est imposé grâce à sa partition incandescente, orchestrée avec subtilité, tout autant que par la qualité de son théâtre : Leoncavallo réalise une des constructions les plus étonnamment modernes de tous les livrets d’opéra, avec une vertigineuse mise en abyme. Il produit lors du Prologue le manifeste de la Giovanna Scuola, appelant à rapprocher la fiction de la réalité, jusqu’à ne plus savoir distinguer l’une de l’autre. Sa concision lui permet d’être joué avec un autre opéra, le plus souvent Cavalleria rusticana. À Monte-Carlo, c’est un autre drame de la jalousie meurtrière, Une tragédie florentine de Zemlinsky, qui lui sera associé.

Chœur de l’Opéra de Monte-Carlo
Maîtrise de l’Académie de Musique Rainier III
Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo

Salle Garnier
Opéra de Monte-Carlo
  • ♦ 19 février 2015 - 20 H 00 (Gala)
  • ♦ 22 février 2015 - 15 H 00 
  • ♦ 25 février 2015 - 20 H 00 
  • ♦ 28 février 2015 - 20 H 00 

Direction musicale
Pinchas Steinberg
Mise en scène
Jean-Louis Grinda
Lumières
Daniel Benoin
Décors
Rudy Sabounghi
Costumes
Jorge Jara
Lumières
Laurent Castaingt
Chef des chœur
Stefano Visconti


Canio
Marcelo Álvarez
Nedda
María José Siri
Tonio
Leo Nucci
Beppe
Enrico Casari
Silvio
ZhengZhong Zhou

Galerie