La Favorita

La Favorite

Première à l’Opéra de Monte-Carlo, le 27 janvier 1880
Dernière à l’Opéra de Monte-Carlo, le 9 mars 1922


Version de concert

Gaetano Donizetti triomphait déjà sur la scène du Théâtre des Italiens avec des ouvrages comme Anna Bolena, Lucia di Lammermoor ou Marino Faliero mais il lui manquait encore la reconnaissance de la « grande boutique », à savoir l’Académie royale de musique. C’est chose faite en 1840 avec la création de La Favorite, premier grand opéra à la française du compositeur bergamasque. Malgré un accueil réservé le soir de la première, l’ouvrage marque l’apogée de la présence de Donizetti à Paris : il sera le compositeur italien le plus joué dans la capitale entre 1835 et 1845. La Favorite connaîtra près de 700 représentations à l’Opéra jusqu’en 1918, époque où les exigences vocales de la partition et l’évolution des goûts du public en faveur des répertoires vériste et wagnérien la plongeront dans un oubli relatif. D’autres pays comme l’Italie ou l’Espagne maintiendront au répertoire cet ouvrage majestueux dans sa version italienne.

Juan Diego Flórez a choisi l’Opéra de Monte-Carlo pour aborder le rôle de Fernand, écrit pour Gilbert Duprez, le créateur d’Arnold de Guillaume Tell de Rossini. Ce rôle, apanage des plus grands ténors belcantistes, devrait représenter une étape majeure dans la carrière du ténor péruvien.

Chœur de l’Opéra de Monte-Carlo
Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo

 

Auditorium Rainier III
  • ♦ 12 décembre 2013 - 20 H 00 
  • ♦ 15 décembre 2013 - 15 H 00 
  • ♦ 18 décembre 2013 - 15 H 00 

Direction musicale
Jacques Lacombe
Chef de chœur
Stefano Visconti

Léonor de Guzman
Béatrice Uria-Monzon
Fernand
Juan Diego Flórez
Alphonse XI
Jean-François Lapointe
Balthazar
Nicolas Cavallier
Don Gaspar
Alain Gabriel
Inès
Julia Novikova

 

Galerie