I puritani

Vincenzo Bellini

----------------------------

Première à l’Opéra de Monte-Carlo, le 8 mars 1887
Dernière à l’Opéra de Monte-Carlo, le 26 mars 2003


Version de concert

----------------------------

Melodramma serio en trois actes
Musique de Vincenzo Bellini (1801-1835)
Livret de Carlo Pepoli d’après Têtes rondes et Cavaliers de Jacques-François Ancelot et Xavier-Boniface Saintine
Création : Théâtre-Italien de Paris, 24 janvier 1835

----------------------------

À l’instar de Rossini avec Guillaume Tell (1829), c’est à Paris que Bellini offre son dernier ouvrage. La capitale française était à l’époque la véritable métropole musicale de l’Europe, et séduire son public promettait la plus belle des consécrations. La sonnambula et Norma triomphaient sur les plus grandes scènes d’Europe et l’échec de Beatrice di Tenda ne pouvait entacher la gloire du compositeur. A son arrivée à Paris, il est accueilli en héros. Désireux de plaire au public parisien, il plie son langage à certains usages du grand opéra à la française. La création le 24 janvier 1834, en présence du tout Paris, constitue l’un des événements phares de la saison artistique. Le succès est considérable et cinq jours plus tard Bellini est décoré de la Légion d’honneur. Si la présence des quatre plus grands chanteurs de l’époque (Giulia Grisi, Giovanni Battista Rubini, Antonio Tamburini et Luigi Lablache) explique en partie cette réussite, les Puritains représentent bien la quintessence de cet art extraordinaire de la mélodie que Chopin et Wagner devaient tant admirer. Huit mois après le triomphe des Puritains, le 23 septembre 1835, Bellini est emporté par une dysenterie à l’âge de trente-trois ans. Aux Invalides, le 2 octobre, Habeneck dirige trois cent cinquante chanteurs venus lui rendre le dernier hommage…

----------------------------

Chœur de l’Opéra de Monte-Carlo
Orchestre philharmonique de Monte-Carlo

Auditorium Rainier III
Salle Kreizberg
  • ♦  3 décembre 2017 - 15 H 00 
  • ♦  6 décembre 2017 - 20 H 00 
RÉSERVER EN LIGNE

Direction musicale
Domingo Hindoyan
Chef de chœur
Stefano Visconti

Lord Arturo Talbo, cavalier, partisan des Stuart
Celso Albelo
Elvira, fille de Lord Valton et fiancée d’Arturo
Annick Massis
Sir Riccardo Forth, colonel, puritain, amoureux d’Elvira
Gabriele Viviani
Sir Giorgio Valton, frère de Gualtiero, puritain
Erwin Schrott
Enrichetta (Henriette de France, veuve de Charles Ier)
Marina Comparato
Lord Gualtiero Valton, général gouverneur, puritain
In-Sung Sim
Sir Bruno Robertson, officier, puritain
Enrico Casari